dimanche 3 juillet 2016

Les deux moteurs des actions humaines

Quand tu te balades dans une ville encore sauvage telle que New York, les deux leviers des décisions humaines t'apparaissent très nettement. 

Tu as d'un côté l'envie : envie de réussir, de surpasser l'autre, de sortir dans les meilleurs endroits, de séduire d'un claquement de doigt les représentants de l'autre sexe... 

De l'autre côté tu as la peur : peur du déclassement, de la pauvreté, du regard des autres, du ridicule... 

Ces deux forces sont l'envers et l'avers d'une même médaille : ying et yang, carotte et bâton.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire