lundi 29 août 2016

Chroniques romaines (2) : symboles

A Rome tout est symbole, rien n'est bêtement littéral, l'art pour l'art n'existe pas. Ici, les bâtiments romains sont des ôdes aux Nombres, là les tableaux de Raphael ou les fresques de Michel-Ange sont des manifestes religieux et philosophiques à déchiffrer pas à pas. Tu dois ralentir, prendre le temps d'observer longuement, de lire, de comprendre pour saisir ne serait-ce qu'une partie du génie de chaque oeuvre, de chaque lieu.

En notre époque bêtement littérale où tout est à nu, où rien n'est voilé, les mystères de Rome ont quelque chose de rafraîchissant. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire