samedi 15 juin 2019

Open space

Alignés en rangs d'oignon devant les bureaux
Dans l'air frais que brasse l'air conditionné
Penchés sur l'écran, volonté sectionnée
Ils cherchent un sens à leur prison sans barreaux

Dans cet archipel de l'absurde au quotidien
Entre réunions, conf calls, reporting
Monte l'envie folle de saisir un browning
Ou de demander grâce à son ange-gardien

Dans l'univers des bureaucrates affligeants
Les mots sont soupesés et le silence est roi
Interrompu parfois par un éclat de voix
Sortant de leur torpeur feinte les morts-vivants

N'ayant pas d'autre but que de survivre encore
Une journée, une semaine ou une vie
Se raccrochant à leurs vacances à crédit
Ou aux guéguerres internes et leur folklore

Dans la tour plantée dans la forêt de béton
Le couchant offre une pale lumière rose
Qui égaie un instant l'ambiance morose
De ceux qui se plaisent dans leur vie d'avorton

Aucun commentaire:

Publier un commentaire