mercredi 4 juillet 2018

De l'intérêt de la propriété privée

L'heure est à l'usage, l'âge de l'accès doit remplacer l'âge de la propriété. Désormais l'abonnement ou la location courte durée remplacent de plus en plus la possession du bien ou les contrats longs. Cette tendance devrait également devenir la norme au niveau de l'emploi avec la montée des indépendants, intervenant ponctuellement dans les entreprises. Tout doit être fluide, reconfigurable, souple et la propriété devient un obstacle insupportable. D'ailleurs, même les entreprises et les commerces louent de plus en plus leurs murs pour pouvoir être plus flexibles dans leurs choix d'implantation. 

On pointe bien entendu les risques sociaux, ce type de modèle favorisant les plus performants, les plus dynamiques, les plus malins. Mais on oublie à quel point ce modèle peut être dangereux pour ceux qui en font la promotion :
- Mes superbes locaux loués peuvent disparaître et être récupérés par un autre à la fin du bail.
- Ma super équipe de freelance peut m'abandonner quasiment du jour au lendemain, sans clause de non-concurrence, si elle trouve mieux ailleurs.
- L'abonnement payé par mes clients est bien faible par rapport à la rentrée de trésorerie d'un achat pour de bon.
- Le Airbnb de rêve est pris et m'empêche de partir en vacances. La propriété d'une maison secondaire permettait au moins d'avoir un point de chute assuré.

La propriété garde cet avantage unique : elle offre de la prévisibilité et donc de la sécurité. S'appuyer sur la possession de biens et services clés (incluons ici les salariés bien plus "sûrs" avec leurs contrats rigides) permet de se projeter plus facilement dans le futur, de ne pas vivre avec le risque de devoir tout remettre en cause. 

La propriété permet aussi de simplifier l'organisation, de réduire la complexité et le coûts des noeuds de contrats qui font les organisations. Quand tout votre système de vie et/ou de travail repose sur des contrats divers, le coût de maintenance dépasse à partir d'un certain seuil la souplesse attendue. La propriété permet ainsi de se simplifier la vie en réduisant les risques. 

Voilà pourquoi tant de personnes et d'organisations sont extrêmement fragiles alors que leur souplesse semble les rendre invincibles. Elle n'ont tout simplement pas atteint le moment où la propriété redeviendra une option sérieuse. 

C'est une simple question de prise de conscience du couple risque/bénéfice.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire