mercredi 8 novembre 2017

Ubérisation : disruption technologique ou meilleur service ?

Netflix n'a pas tué les loueurs de vidéo, le choix limité et les frais élevés en cas de retard si.

Uber n'a pas tué les taxis, la difficulté a trouver un taxi libre aux heures de pointes et le service douteux si.

Apple n'a pas tué l'industrie de la musique, les albums hors de prix ne contentant que quelques chansons de qualité si

Amazon n'a pas tué le commerce traditionnel, la qualité de service limitée si

La technologie n'est pas le véritable facteur de disruption. La capacité d'un concurrent à améliorer de manière sensible l'expérience client est la vraie menace pour toute activité établie. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire