mardi 5 septembre 2017

Le règne des identitaires de toute idéologie

Les identitaires font désormais du paysage, leurs idées se répandent peu à peu. Tu ne dois pas seulement penser aux extrémistes de droite, cheveux ras et aux idées courtes. Dans la même mouvance, tu as également tous les bigots essayant d'imposer une vision rigoriste de leur religion, les régionalistes réinventant souvent une identité mythifiée, les Indigènes de la république et j'en passe. 

Tous ces mouvements tournent autour de la redéfinition d'une identité pour des groupes de population cherchant un sens à leur existence : qui suis-je, quel est mon destin, quelle est ma place dans la société qui m'entoure ? Pour répondre à ces angoisses légitimes, ces mouvances réinventent donc des identités, dans un grand mouvement constructiviste. L'objectif n'est même pas de s'inscrire dans une tradition établie mais plutôt d'imaginer un âge d'or, une identité idéale, pure et rassurante. 

C'est une identité de repli sur soi-même, une identité qui joue en défense, une identité adolescente qui propose de se fondre servilement dans un groupe. C'est une identité idem, loin de l'identité ipse ouverte sur le monde, adulte car assumant ce qu'elle est sans rejet de l'autre. Mais cette identité ipse se doit d'être vigilante car elle ne saurait se soumettre au vouloir de ceux qui veulent la mettre en coupe réglée. 

Ces passions identitaires ont tout de la crise d'adolescence. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire