samedi 12 août 2017

Du confort des systèmes de pensée

L'homme adore les systèmes de pensée (donc les idéologies). Avoir un petit système prêt à l'emploi, un prêt à porter de la pensée en somme, voilà qui est confortable. 

L'homme se dédouane ainsi du risque de juger, le système juge pour lui. 

Quel confort, quel quiétude de ne pas avoir à décider par soi-même en son âme et conscience ! Voilà pourquoi les idéologies ont encore de beaux jours devant elles.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire