vendredi 27 janvier 2017

Freelance ou entrepreneur ?

La mode, car c'est bien d'une mode dont il s'agit, est de se proclamer entrepreneur. Alors que seule une infime minorité a l'état d'esprit adéquat pour réussir. 

Beaucoup confondent en réalité l'entrepreneur avec le freelance ou l'artisan.
- Le chef d'entreprise cherche à développer une activité scalable qui n'a pas besoin de sa contribution pour se développer. Il devra donc vendre le travail des autres, sa contribution à la production d'un bien ou d'un service ne fera pas la différence
- Le freelance vend sa seule force de travail et assure donc lui-même la production de ses prestations pour son client. Bien sûr, une partie du travail peut être déléguée à des assistants mais les clients recherchent une relation intuitu personae nécessitant une implication personnelle dans la production. Certes le freelance peut devenir un expert incontestable dont la maîtrise justifie des prix élevés mais son activité ne sera jamais scalable.

À toi donc de choisir entre une organisation travaillant pour toi et un réseau de clients qui t'emploie, entre structure et légèreté, contrôle et flexibilité, global et local, boutique et industrie, process et relations personnelles. 

Comme souvent, il n'y a pas de mauvais choix mais encore faut-il l'assumer.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire