mardi 7 avril 2020

De quoi la chloriquine est-elle le nom ?

Le Covid-19 frappe autour de nous, la moitié de l'humanité est confinée pour échapper au virus. En cette période difficile, les espoirs et les polémiques tournent autour de la chloroquine. Je n'ai aucune opinion sur l'efficacité de ce médicament pour combattre le mal. Néanmoins, cette histoire nous dit 3 choses sur les croyances de l'époque.
- L'existence d'un être providentiel, sorte de demi-Dieu capable de sauver les autres par son génie. Nous retrouvons ici une thématique médiatique récurrente, vue à longueur d'articles et de reportages avec les grands patrons, les sportifs de haut niveau ou les stars de cinéma. Nous avons brûlé les icônes pour les remplacer par des idoles.
- L'existence d'une solution technique miracle permettant de dépasser les difficultés, sans avoir à faire le moindre effort. Le confinement, les masques, la distanciation sociale, autant de mesures difficiles à mettre en oeuvre, nécessitant une discipline personnelle deviendraient inutiles. Le remède miracle, soignant tout le monde sans risque ni difficulté est bien plus attrayant. Notre foi dans la technique est totale. 
- La possibilité de faire mieux que les experts et les élites. Les autorités scientifiques, politiques et administratives sont démonétisées, leurs positions considérées comme inappropriées, biaisées et inefficaces. Il existerait une "sagesse populaire" bien plus pertinente que celle des élites. 

L'époque technicienne et consumériste se fait de nouveau jour avec cette polémique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire