vendredi 30 novembre 2018

Notes partout, respect nulle part

L'obsession de la notation gagne du terrain. Tu es sommé de noter ton expérience dans la gare ou aux toilettes de l'aire d'autoroute, juger ton Uber ou ton Airbnb, faire un feedback sur ton garagiste après la révision de ta voiture. Sans parler de la note TripAdvisor permettant de choisir fiévreusement le bon restaurant ou le bon bar.

Tu te précipites à le faire d'ailleurs car tu sais que quelqu'un, quelque part, pourrait être sanctionné, perdre une prime voire perdre son gagne-pain.

L'époque technicienne, déshumanisée, bête et méchante est droguée aux chiffres. Elle aime mettre le monde en bouteille. Elle a une envie de pénal.

Tu deviens un numéro, un donneur de notes, un juge anonyme et irresponsable. On craindra tes foucades, tu te permettras parfois un chantage minable. Tu auras troqué le respect et les relations interpersonnelles pour n'être qu'un roitelet consumériste.

Hors des chiffres, il existe pourtant des personnes qui n'ont pas besoin de note. Ils sourient, aident, cherchent des solutions. Il s'intéressent vraiment à toi. 

Ils n'ont pas besoin de notes et d'indicateurs de performance. Ils se contentent d'être simplement humains.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire