vendredi 3 août 2018

Des provocations faciles

Beaucoup sont très fiers de leurs petites provocations : une règle transgressée, un bigot paresseusement provoqué, des mots et des attitudes crus. 

Pas de quoi fouetter un chat. 

Dans le même temps, certains dénoncent la corruption, se dressent contre les extrémistes religieux, soignent les plus humbles ou refusent les compromissions. Voilà les véritables provocateurs, les admirables agents du changement. Ceux-là risquent leur peau. 

Les autres, les fraudeurs qui mettent en scène leurs provocations ne sont que des enfants gâtés. Ils ne risqueraient pas leur petit confort pour une cause. 

Le véritable provocateur a forcément quelque chose à perdre. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire