samedi 31 mars 2018

Cause ou conséquence : le cas des Urgences

Un papier dans le journal, encore un, sur la crise des urgences hospitalières. On y parle en termes alarmistes de la crise de nerf du personnel et des malades, du manque de moyens, de la fermeture de lits et de l'affluence grandissante. 

Un calcul sur un coin de table, la croissance du nombre d'admissions en 15 ans : +50%. Tu restes interdit devant cette statistique, cette augmentation énorme quand la population a augmenté 10 fois moins vite. Tu relis les constats égrénés par le journaliste. Quelque chose cloche.

On confond encore cause et conséquence. Le manque de moyen n'est que conséquence, la cause balayée d'un revers de main. Pourquoi de plus en plus de personnes se retrouvent désormais aux Urgences ? Voilà une question qu'il serait pourtant intéressant à creuser. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire