mercredi 15 mars 2017

Pourquoi travailler dur ne te fera pas réussir

Tu es persuadé que la réussite personnelle et professionnelle ne peut résulter que d'un travail acharné, difficile, ingrat même. Sans cela point de salut.

Désolé de te le dire mais c'est un mensonge : le travail acharné n'est ni une  condition nécessaire et encore moins une condition suffisante pour réussir. La réussite d'un projet intègre d'autres ingrédients bien plus importants tels que la chance, le capital financier et social, l'hérédité... 

Combien de personnes ont juste eu la chance d'être au bon endroit au bon moment ? Broker dans les années 80, trader dans les années 90, créateur de startup en 1998... Le travail ou une intelligence supérieure n'explique en rien leur succès malgré ce que l'on peut te raconter.

Combien de personnes bénéficient toute leur vie des réseaux et de la fortune dont ils ont hérité ? Fils et filles de qui font carrière dans les Arts ou dans les entreprises, issus des bonnes écoles, ayant eu le petit coup de pouce en début de carrière permettant de faire la différence. Leur travail là aussi n'explique pas grand chose.

Pourtant nous restons persuadés que le travail seul permet de réussir en dépassant les déterminismes, sûrement pour nous rassurer sur la possibilité d'y arriver par la seule sueur de notre front. Sûrement aussi parce que ceux ayant bénéficié d'un coup de pouce du destin pour réussir se donnent le beau rôle en expliquant leur succès par le seul travail.

Ainsi, nous préférons au football le milieu de devoir travailleur mais peu décisif à l'attaquant marquant sur sa seule occasion après avoir marché durant tout le match. De même, nous admirerons l'homme d'affaires hyperactif mais brouillon (Tapie en son temps, Trump même aux Etats-Unis), plus que le bâtisseur d'empire construisant pas à pas quelque chose de solide. Ou tu seras plus convaincu par un auteur délayant sa pensée sur 500 pages alors qu'un autre te dira la même chose en 10 pages claires et concises. 

Au final, tu dois comprendre une chose : la débauche d'énergie (car le travail n'est que de l'énergie intellectuelle ou physique tournée vers la réalisation d'une tâche) ne sert à rien. Il faut d'abord et avant tout définir avec soin ton objectif et te concentrer sur lui et lui seul. Et une fois cet objectif atteint tu peux passer à autre chose et ainsi de suite. 

Alors bien sûr tu ne pourras jamais remplacer les coups de pouces du destin mais tu iras toujours plus loin en te concentrant sur l'essentiel qu'en te tuant bêtement à la tâche. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire