vendredi 25 novembre 2016

Bonheur au travail ?

En personne pragmatique, tu attends de ton travail des choses assez simples : un travail décent, un salaire honnête par rapport à ton niveau d'engagement et une hiérarchie respectueuse. Trouver tout ceci est en effet suffisamment rare pour être apprécié. 

Mais ce n'est pas suffisant pour beaucoup à la recherche du bonheur en entreprise, de l'épanouissement personnel, du défi inspirant. Tu me diras des communiquants habiles trouvent ainsi le moyen d'attirer les naïfs dans des postes vides de sens à coup de mots ronflants. Rien ne se perd tout se transforme et le management à l'affect reste un excellent moyen de tirer le maximum des salaries surengagés dans leur travail. 

Pourtant, une entreprise n'est pas là pour créer du bonheur mais bien pour créer de la valeur pour des clients et pour des actionnaires. Le reste est une fable.

La chose la plus inquiétante est de voir des personnes tellement perdues qu'elles ne savent plus comment se réaliser autrement : par leur famille, leurs amis, leurs engagements politiques ou associatifs, leurs passions. 

Il y a tant à voir et à vivre en dehors des organisations. Le bonheur tant recherché est souvent là.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire