mardi 31 mai 2016

A quand l'idéologie au pouvoir ?

Tu en as assez d'entendre des leaders ou wannabe leaders souhaitant mener des réformes pragmatiques, apporter des réponses concrètes aux attentes de la population, en dehors de toute idéologie.

Ce ne sont que des technocrates sans vision du monde, sans idées sur la révolution qui vient. Or, on ne change pas les choses sans idéologie forte, sans un récit permettant d'embarquer les foules.

Le succès de Reagan et de Thatcher ne vient pas des baisses d'impôts ou des privatisations mais de leur vision d'une Société libre, ouverte et méritocratique (même si le résultant a été tout autre). Même chose avec le triomphe de Mitterrand en 1981 : ce n'est pas 1 semaine de congés payés en plus qui a fait la différence mais bien la promesse de "changer la vie".

Assez de techniciens et de chiffres, place aux leaders et aux mots.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire