dimanche 13 mars 2016

Entrer dans une bulle de productivité (mort à Slack)

Le secret de la productivité est connu, simple et pourtant bien peu mis en oeuvre. Tu vois d'ailleurs monter en puissance des tueurs de productivité comme Slack qui favorisent l'hyperconnexion et la réactivité en temps réel. Cette immédiateté, cette peur de manquer une conversation potentiellement importante sont d'ailleurs la clé du succès : la pression sociale, la FOMO (Fear Of Missing Out) génèrent une addiction totale à la plateforme. 

Pourtant un outil tel que Slack devrait être considéré comme le diable car c'est le plus sûr moyen de détruire ta productivité et de renforcer ton stress. Ce type de plateforme est l'anti-thèse claire, nette et catégorique d'une gestion productive et sereine de ton travail. Car il ne faut pas chercher l'immédiateté ou le flux tendu dans un travail de bureau (créatif ou administratif) nécessitant de la concentration. Ici, il faut abandonner le flux tiré si efficace dans une usine pour un flux poussé avec un fonctionnement par batch.

Car le secret est la capacité de se concentrer sur une tâche à la fois, sans distraction, sans interruption. Pour booster ta productivité il faut se réserver des plages de travail longues, sans interruption ou notification afin de mener les travaux nécessitant de la concentration, l'objectif étant d'en venir à bout à la fin de ta session de travail. Tu observeras à ce moment un phénomène intéressant : tu as l'impression d'entrer dans une bulle, hors du temps et de l'espace, parfaitement concentré tu pourras avancer à grande vitesse (les sportifs, par exemple les golfeurs, recherchent cette sensation). 

Pour ne pas être perturbé, tous les moyens sont bons : téléphone coupé, boîte mail fermée, réunions reportées. On te le reprochera bien sûr mais tu n'en as rien à faire, l'efficacité est à ce prix. 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire