dimanche 14 février 2016

Réutilisation d'actifs : de la finance à l'économie du partage

Depuis des dizaines d'années, la finance a mis au point des moyens de réutilisation des actifs que lui confient ses clients ou qu'elle possède en propre. Quelques exemples parmi d'autres :
- Les dépôts couvrent les crédits offerts à d'autres clients
- Les dépôts cash sont placés à court terme
- Les actifs sont prêtés contre intérêt à court, moyen ou long terme
- Les actifs sont offerts en collatéral pour couvrir le risque d'opérations, notamment sur les marchés dérivés

L'équation est simple : le plus les actifs tournent, le plus leur rentabilité augmente. 

Ce principe classique de la finance est depuis quelques années repris par l'économie du partage. Les Blablacar, Airbnb, Uber, Heetch et toutes les plateformes de partages reposent sur le même objectif : maximiser le taux d'utilisation d'actifs existants, partiellement ou non utilisés afin d'en améliorer la rentabilité. Ce principe finalement sain (qui a parlé de développement durable) ne fera que se généraliser dans les années à venir. 

Si le succès est le même que pour la sphère financière, la création de valeur promet d'être immense. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire