mardi 23 février 2016

Misère du SEO

Tu lis régulièrement la bouillie servie par les journaux en ligne ou les blogs. Tu ne comprends pas ces textes bavards et creux, délayant 1 ou 2 idées parfois intéressantes d'ailleurs, sur 1000 caractères quand 100 auraient pu suffire. 

Tu tombes alors sur les trucs et astuces pour améliorer le SEO des articles. Tu découvres alors que les articles les mieux classés dans Google (alias Dieu) font en moyenne 2416 mots. Qu'en dessous de 500 mots, Google risque de qualifier ton contenu de "pauvre". Ecrivez, délayez et vous générerez du clic. Si en plus vous maîtrisez le saupoudrage de mots clés aux endroits stratégiques, alors vous vous attirerez les bonnes grâce des (enfin du) moteurs de recherche. 

Imagine les aphorismes des maîtres antiques ou de Nietzsche, considérés comme un contenu "pauvre". Alors qu'il y a plus de sens dans leurs quelques mots que dans la plupart des essais bavards de nos philosophes modernes. 

Peut-être est-ce là l'explication de la pollution informationelle que tu subis chaque jours. Des textes creux, bien trop longs, tout ça pour faire du clic. 

Le culte au Dieu Google est à ce prix.

PS : ce texte fait moins de 200 mots

Aucun commentaire:

Publier un commentaire