lundi 28 décembre 2015

Commérages

Les réseaux sociaux ne sont que la version modernisée des ragots colportés par les commères du village. 

Rien de nouveau sous le soleil, nous restons passionnés par l'observation des petits et grands travers de nos contemporains. 

Peut-être que se comparer aux autres et connaître leurs turpitudes permet de nous rassurer sur notre valeur. 

"Quand je me juge je me déteste mais quand je me compare..." disait Oscar Wilde. Visiblement, c'est toujours d'actualité.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire