jeudi 8 juin 2017

Marketing pâtissier

Tu te balades dans la ville et tu tombes sur une nouvelle pâtisserie ouverte par un chef star. Décor soigné, logo léché, slogan pêchu toutes les recettes du marketing sont là pour te faire digérer les 7,5 € facturés pour un petit gâteau individuel. 

Bizarrement, tu en oublies l'essentiel au milieu des lumières tamisées, entouré des livres et produits dérivés à l’effigie du maître : le délice sucré. Ce n'est pas tant la pâtisserie qui compte que l'expérience d'achat, voici un exemple concret du passage à l'objet de luxe au luxe "expérienciel"

Alors ce gâteau au final ? Rien d'incroyable, d'autant plus que la qualité du marketing te faisait espérer bien plus. Mais c'est désormais récurrent, le marketing prime désormais sur la qualité réelle du produit ou du service.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire