lundi 24 avril 2017

Pourquoi le souci est le fondement de ton existence

Quand tu y penses ta vie est un peu décevante voire carrément absurde. Les événements s'enchaînent, le temps file, tu te demandes bien ce qui peut donner du liant à ton existence. Puis tu penses à l'ensemble des problèmes et contraintes que tu gères au quotidien : gagner ta vie, te loger, prendre soin de ta famille et que sais-je encore. 

La toile de tes soucis quotidiens, plus ou moins graves, plus ou moins angoissants est ta raison d'être. Oui, ces soucis sans cesse renouvelés créent chez toi l'énergie nécessaire pour avancer, faire ta vie, te projeter même. Sans eux et les angoisses qu'ils génèrent en toi, tu ne serais qu'un bouchon balloté au grès des courants.

Mais même si le souci est le fil directeur de ton existence, tu vis aussi des moments suspendus où l'angoisse disparaît quelques instants. C'est le rôle de l'émotion devant un film, un concert, un livre ou plus simplement lors d'un bon moment partagé avec des proches. L'émotion est ce moment de respiration dans ton quotidien, le sel de ta vie en sorte.

Voilà pourquoi tu dois accepter d'accueillir tes émotions. C'est ce qui permet de rendre ton existence vivable. Tu n'est pas un robot, du moins pas encore.

PS: le rôle du souci dans l'existence n'est pas nouveau et a été développé par des personnes bien plus intelligentes. Peut-être que la vision proposée ici n'est pas compatible avec celle du Maître. Que les puristes soient indulgents avec un amateur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire