dimanche 12 février 2017

Rétromobile : quand les vieilles automobiles créent l'émotion

Tu es allé faire un tour à Rétromobile, rêver devant les voitures anciennes de tous types. Joie de la diversité des véhicules, des couleurs, des formes, des époques, moments d'émotions intenses face à des raretés.

L'émotion est autrement plus grande face à une voiture ancienne que face à une voiture actuelle. Quand tu passes devant une Bugatti Atlantic des années 30 ou devant une Bugatti Chiron moderne, la sensation n'a rien à voir. Ce n'est pas simplement le poids de l'histoire ou le sentiment de voir une oeuvre unique qui fait la différence, c'est bien plus profond.

Ici le mot d'oeuvre est important : cette Bugatti Atlantic face à toi te trouble car elle contient l'âme de son concepteur et des artisans qui lui ont donné vie. Elle est bien entendu imparfaite, bien moins performante que sa déclinaison moderne mais la sensation de voir d'une pièce unique, artisanale au sens le plus noble la rend follement désirable. Certes la perfection industrielle de la Bugatti Chiron est impressionnante mais il lui manque ce supplément d'âme qui fait la différence entre une oeuvre d'art et un simple objet technologique. 

A une époque industrielle d'hyper spécialisation du travail, tu comprends pourquoi ces vieilles automobiles fascinent autant. C'est le signe d'une envie d'artisanat, certains détenteurs de bullshit jobs absurdes revenant d'ailleurs au travail manuel. Tu as besoin de sens, de construire de belles et bonnes choses, de sortir des processus normés pour te sentir vivant et libre. 

Bientôt la revanche des mains calleuses sur les mains blanches ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire